24/07/2017

Pologne : le droit de veto n'est plus le liberum veto et pourtant l'application du droit de veto est plus actuelle que jamais

Pologne : le droit de veto n'est plus le liberum veto mais l'application du droit de veto est plus actuelle que jamais.
Petit rappel historique :
 
Aux XVII et XVIII siècles,  la Diète polonaise appliquait  le principe étonnant dit du "liberum veto", (du latin, littéralement « j'interdis librement ») La première utilisation du "liberum veto" date de 1652 par Władysław Siciński, député de Trakai. Toutefois, sa première utilisation comme réel veto date de 1669 à Cracovie par Adam Olizar, député de Kiev. Un seul parlementaire pouvait, en faisant usage de cet outil, bloquer tout projet en cours d’examen et n’importe quel vote. C’est de cette manière que progressivement, la Pologne institutionnelle se paralysa avant de disparaître purement et simplement du paysage politique européen pendant 123 ans.
 
Notre compatriote Jean-Jacques Rousseau, dans son ouvrage intitulé Les "Considérations sur le gouvernement de Pologne" estimait curieusement, que le "liberum veto " était un « beau droit » Il en percevait toutefois les effets pernicieux et préconisa de le limiter aux point fondamentaux de la Constitution. Pour un député, il suffisait alors de crier en séance : "liberum veto" pour interrompre la séance et rendre invalides toutes les décisions préalablement adoptées. Vous vous imaginez ça au Grand Conseil genevois ou sous la coupole fédérale à Berne  ???
 
Le résultat de cette pratique conduisit à l'anarchie et à l'effondrement de l'État polonais. Sautons quelques siècles. Dans le système politique polonais actuel, le président de la République dispose d'un droit de veto sur les textes adoptés par les chambres. C'est ce qui vient de se passer ce matin à propos de deux  lois votées tant par le parlement que par le sénat consacrées à la réforme de la justice. Un coup de tonnerre au coeur de l'été et une décision politique sans précédent dont on n'a pas fini de parler.
 
Claude BonardLiberun Veto.jpeg

11:46 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.