03/08/2017

Madame Yamilah, Louis le Bien-Aimé et Jupiter. Que nous révèlent les sept boules de cristal ?

La voyante Yamilah est l'un de personnages clés des Sept Boules de cristal. Dans l'oeuvre d'Hergé, la voyante prédit la malédiction de M. Clairmont, l'un des membres de l'expédition du professeur Bergamotte. Aujourd'hui, Yamilah a été remplacée par les instituts de sondage !

Et les médias de l'Hexagone bruissent de prédictions ! Une, sept, dix, cent boules de cristal tournoient et scintillent et nous questionnent  à propos de la popularité du  Président de la République. La situation d'aujourd'hui me fait penser à une page de l'histoire de France un peu oubliée aujourd'hui. Scrutant les boules de cristal de la voyante Yamilah, je vois  défiler des images fugaces rappelant le temps d'un jeune roi aimé de tous au début de son règne. Etrange... comme c'est étrange... oui, c'est bien de lui qu'il s'agit ! Louis dit le Bien-Aimé,  roi de France et de Navarre qui succéda à l'âge de cinq ans à son arrière-grand-père Louis XIV. A l'issue de la Régence assurée par le festif et libertin duc d'Orléans (qui ne connaissait pourtant pas encore l'usage du scooter), Louis prend ses fonctions à l'âge de quatorze ans. Lorsqu'il accède au trône , il est l'unique rescapé de l'hécatombe qui vient d'anéantir la descendance française de Louis XIV. Après une sombre fin de règne , le royaume respire et espère.

Louis_XV_by_Maurice-Quentin_de_La_Tour.jpgL'espoir renaît. Louis est adulé. Les foules le chérissent et il bénéficie d'un très fort soutien populaire.  Le jeune roi est béni des dieux et Jupiter le prend sous son aile. Au début de son règne, la France connaît de grands succès sur le continent européen même si elle perd une bonne partie de son empire colonial, au profit des Anglais ; ce n'est toutefois pas grave pour le bon peuple. Soudain, le vent tourne. Le “Bien-Aimé et son gouvernement peinent à faire aboutir les réformes, notamment celle qui visait l'égalité de tous les habitants du royaume devant l'impôt. Insensiblement, les Français lui dénièrent son surnom initial de Bien-Aimé. Trop sûr de son jugement et pointilleux, parfois trop chevaleresque, le roi Louis XV commettra successivement plusieurs bourdes politiques, ce d'autant qu'en face de lui, il a pour principal adversaire le cynique et rugueux Frédéric II de Prusse. En politique intérieure, le Bien-Aimé ne veux pas déléguer et entend se passer de premier ministre. Ses idées de réforme administrative du pays sont pourtant clairvoyantes mais mal expliquées et donc mal comprises. Face à des oppositions convergentes, le roi recule et désavoue ses ministres et ses généraux. En manque d'autorité naturelle, il impose par force ses décisions politiques en invoquant le “droit divin” et se laisse guider par l'influente marquise de Pompadour, ce qui engendre insensiblement une crise de régime. L'épouse du Bien-Aimé, la reine Marie Leszczynska, discrète et effacée, pieuse fille du roi de Pologne n'y pourra rien, délaissée par son mari. A l'âge de soixante-quatre ans, Louis XV mourra à Versailles le 10 mai 1774 ayant déçu son peuple après cinquante-neuf ans de règne. Le “Bien-Aimé finira Mal-Aimé”.

Quant à Jupiter, qui fut à l'origine le dieu des éléments naturels à même de déclencher la foudre, son histoire est trop connue pour être rappelée ici si ce n'est qu'après la foudre, peut succéder le tonnerre et l'obscurcissement du ciel. Alors, 243 ans après le Bien-Aimé, fasse le ciel que la foudre de Jupiter n'obscurcisse pas le ciel de l'Elysée  et des autres palais de la République. Ce serait dommage et ce n'est pas Madame Yamilah qui me contredira, elle qui a le don de lire dans ses boules de cristal.

Claude Bonard

Pour en savoir plus : https://www.herodote.net/almanach-ID-907.php

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2009/08/14/01006-20090814ARTFIG00506--louis-xv-le-roi-prisonnier-de-sa-reputation-.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Sept_Boules_de_cristal

https://mythologica.fr/rome/jupiter.htm








20:15 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

;-)

Écrit par : Mario Jelmini | 04/08/2017

Les commentaires sont fermés.