30/09/2017

Pourquoi Charles de Gaulle est si populaire à Varsovie ?

Au moment où les relations  entre la France et la Pologne  sont plutôt tendues et victimes d'un gros coup de froid imputable à certaines divergences de vue de nature politique entre le président de la République, M. Emmanuel Macron et le gouvernement conservateur de Gaulle Varsovie .jpegaux affaires à Varsovie, il me paraît intéressant de rappeler qu'il n'en a pas toujours été ainsi. Les destins de la France et de la Pologne ont souvent été liés, notamment depuis l'époque du roi Henri III qui, avant d'être roi de France avait été roi de Pologne en 1573 sous le nom d'Henryk Walezy (Henri de Valois). On pourrait aussi évoquer les figures de Marie Leszczynska fille du roi de Pologne Stanislas Leszczynski et épouse du roi Louis XV, ou encore les vaillants Polonais de Napoléon 1er, sans omettre le fabuleux destin de Marie Skłodowska-Curie. Mais aujourd'hui, c'est du général de Gaulle que je vais vous parler. Le touriste étranger qui connaît bien le monument du général de Gaulle situé sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris,  sculpté par Jean Cardot, sera surpris de découvrir à Varsovie une statue identique, sortie d'ailleurs du même moule,  érigée sur un rondeau portant le nom du général. Ce visiteur va dès lors se demander au nom de quoi de Gaulle est si populaire en Pologne. Il y a deux raisons à cela.  

La première remonte à la la guerre polono-bolchévique de 1920. La France avait envoyé à Varsovie une mission militaire chargée de conseiller et de soutenir l'état-major de l'armée polonaise  reconstituée après l'indépendance retrouvée du pays en 1918. Le capitaine Charles de Gaulle tout juste sorti de captivité et désireux de reprendre sa carrière a pu fort opportunément faire partie de cette délégation. Son bureau est toujours précieusement préservé à l'Académie des Sciences Militaires de Rembertow près de Varsovie. Pendant ses rares moments libres, de Gaulle, gourmand, aimait à se rendre à la confiserie Blikle (d'origine suisse), pour y déguster sa pâtisserie favorite, les pączki , beignets à la confiture recouverts d'un glaçage au sucre. Chose moins connue, de Gaulle  était grandement apprécié par la bonne société de Varsovie et aimait à passer aussi de délicieux moments de détente entouré de belles et distinguées jeunes femmes de la noblesse polonaise.

La seconde raison de la popularité du général de Gaulle en Pologne remonte au mois de septembre ( 6 au 12) 1967 où il fut le premier chef d'Etat d'Europe occidentale à se rendre en voyage officiel en Pologne communiste. Il plaida à Varsovie et Cracovie notamment en faveur d'une réelle coopération entre les cultures françaises et polonaises. Le général n'hésita pas, avec son style inimitable, à critiquer  la partition de l'Europe en deux blocs et plaida pour  une politique de détente  et s'adressa au peuple polonais  dans ce sens,  chose incroyable pour l'époque, par le biais une allocution télévisée.

Souhaitons que l'esprit du  Grand Charles fasse son oeuvre et redonne aux relations entre la France et la Pologne le dynamisme et la cordialité qui les ont caractérisées jusqu'à un passé récent.

Claude Bonard

Pour en savoir plus : lire : http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/1890-1940-la-genese/la-grande-guerre/analyses/le-capitaine-de-gaulle-et-la-pologne.php

http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00138/voyage-en-pologne.html

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/le-general-de-gaulle-dans-tous-ses-etats-amoureux-07-04-2010-877361.php

et : http://www.lepetitjournal.com/varsovie/actu-varsovie/73398-de-gaulle-en-pologne-les-liens-privilegies-et-meconnus-entre-ce-grand-pays-et-le-grand-charles.html

10:14 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.