14/11/2017

Aigle noir et aigle blanc, ce que ne dit pas la chanson de Barbara en ce mois de novembre 2017

L'Aigle noir... j'aime cette superbe chanson de Barbara. Pourtant depuis peu, à 1'700 km de Piogre, l'aigle noir qui tournoie dans mon ciel est un oiseau de proie belliqueux et menaçant. Un peu à l'instar de ces aigles caricaturés en France par les illustrateurs du Crapouillot entre 1914 et 1918 pour symboliser l'envahisseur d'outre - Rhin. Cet aigle noir est bien là, surtout depuis quelques jours où il s'est fait plus vindicatif, insistant et implacable. Moi, qui aime les contes et légendes qui finissent bien, j'ai envie  dans mon songe de voir s'évanouir de ma vue ce rapace maléfique et de voir arriver l'aigle blanc. Dans la vraie vie aussi. Ce grand oiseau blanc qui m'était si familier  il n'y a pas si longtemps. Et  je me surprends à fredonner certains couplets la belle chanson de Barbara :

"Lentement, les ailes déployées, 
Lentement, je le vis tournoyer. 
Près de moi, dans un bruissement d'ailes, 
Comme tombé du ciel, 
L'oiseau vint se poser. 
(...)
"Dis l'oiseau, O dis, emmène-moi. 
Retournons au pays d'autrefois, 
Comme avant, dans mes rêves d'enfant, 
Pour cueillir en tremblant 
Des étoiles, des étoiles. 


Aigle noir.jpgClaude Bonard

23:32 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

Commentaires

S'il y a bien une chose insupportable chez les humains, c'est leur faculté de projeter leurs fantasmes sur de pauvres animaux qui ne leur ont rien demandé.
Votre billet, en plus, ne répond pas à son titre.

Écrit par : Géo | 15/11/2017

Répondre à ce commentaire

A la personne avec le pseudonyme Géo,

Cher Monsieur, alors si selon vous il s'agit de l'expression d'un fantasme personnel et qui plus est que mon billet selon vous ne répond pas à son titre, pourquoi me lire ? .. si ce n'est pour avoir la satisfaction de poster un commentaire et critiquer mon propos..... J'avoue que j'en reste perplexe. Je m'en tiendrai là. Ne me lisez pas, ce serait plus simple.
Avec mes respectueuses salutations.
Claude Bonard

Écrit par : Bonard | 15/11/2017

"pourquoi me lire ? .. si ce n'est pour avoir la satisfaction de poster un commentaire et critiquer mon propos..... "

Eh oui, c'est ça. Certaines personnes n'ont guère d'autres moyens de se soulager dans leur existence.

Écrit par : Conclusion inévitable | 15/11/2017

Répondre à ce commentaire

(dit en passant), ce que Barbara dit et chante ici est l'inceste qu'elle subit de son père.

Écrit par : divergente | 15/11/2017

Répondre à ce commentaire

Réponse à la personne sous pseudo "divergente" :
La précision ne m'avait pas échappé ( dit en passant).
Il y a différentes sortes de viols, celui de nos consciences, de nos valeurs en fait partie comme l'inceste que rappelle douloureusement Barbara. Mon blog porte pour l'autre forme de viol à laquelle nous assistons dans certaines partie de notree monde et de notre vieille Europe. Celui de nos consciences et de nos valeurs.

Écrit par : Bonard | 15/11/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.