17/11/2017

Jean Sobieski “sauveur de la civilisation occidentale” ou l'histoire instrumentalisée

Sobieski.png

Jean Sobieski fut ce noble polonais, fin lettré qui étudia la philosophie à l'université jagellone de Cracovie mais qui se sentait plus à l'aise sur les champs de bataille que dans les auditoires. Jean Sobieski fut   roi de Pologne de 1674 à 1696. C'est sa victoire du 12 septembre 1683 contre l'armée turque sur les hauteurs du Kahlenberg près de Vienne qui va le faire passer à la postérité. Sobieski y commande les 80'000 hommes de la coalition formée par l'armée impériale de Charles V de Lorraine et l'armée polonaise. Le siège de Vienne par les 130'000 Ottomans de Kara Mustafa rend alors la situation critique pour la capitale de l'Empire et l'empereur Léopold 1er s'est mis en lieu sûr. La vista tactique de Sobieski va faire merveille. La charge des imposants hussards ailés polonais va mettre les Turcs en déroute. Les cavaliers de Sobieski emportent tout sur leur passage. C'est “une belle cacade” pour les Ottomans qui abandonnent la partie et se replient. Cette victoire connaît un grand retentissement en Europe et Sobieski va être pour les princes chrétiens et toute la papauté   le “sauveur de Vienne et de la civilisation occidentale”. Très francophile, Jean Sobieski avait épousé en 1656 une princesse de Nevers, veuve du prince Zamoyski, la charmante Marie Casimire Louise de la Grange d'Arquien à laquelle il voua une admiration sans bornes. Marie Casimire Louise était dévote et farouchement opposée à toute tolérance religieuse en Pologne. Mais pourquoi vous parler aujourd'hui de cette histoire ? Tout simplement par ce que dans la Pologne d'aujourd'hui, et plus particulièrement au sein des milieux ultra-nationalistes et d'extrême droite, on instrumentalise la figure de Jean Sobieski. Le valeureux roi  fait désormais figure de modèle à suivre, 334 ans après sa victoire de Vienne en tant que “sauveur de la civilisation occidentale” face aux “hordes musulmanes” désireuses d'envahir l'Europe chrétienne. Le rappel de la victoire de Vienne contre les Ottomans en 1683 figura sur plusieurs calicots brandis par des groupuscules peu recommandables lors de la marche de l'indépendance du 11 novembre dernier à Varsovie et les T-shirts noirs à l'effigie de Jean Sobieski sont très tendance en ce moment. Dans leur tombe, le bon roi Jean et sa charmante épouse française princesse de la Grange d'Arquien auraient une autre raison de se lamenter en constatant aussi que jamais les relations entre la Pologne et la France n'ont été aussi tendues et dégradées qu'en ce moment, alors que depuis le temps d'Henri de Valois roi de Pologne devenu Henri III roi de France en 1574, la France a toujours été la meilleure et plus fidèle alliée de la Pologne. Mais ça c'est une autre histoire.

Claude Bonard

13:32 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous devriez méditer cet article sur la probable partition de la France car ce pays,grace aux lâches qui l'ont dirigé depuis cinquante ans est en partie colonisé par l'islam.

https://www.causeur.fr/partition-islam-charia-algerie-147743

On ne peut que mieux comprendre pourquoi les Polonais, ainsi que les habitants d'autres pays de l'Europe de l'est refusent de finir comme l'Europe occidental, d'où leur refus de l'islam.

Dans certaines enclaves musulmanes, les gens croient qu'ils vivent en pays musulman.

https://fr.express.live/2016/12/05/royaume-uni-enclaves-musulmanes-communautes/

Écrit par : G. Vuilliomenet | 17/11/2017

Monsieur G. Vuilliomenet, tout d'abord je vous remercie d'avoir signé votre commentaire, ce qui est plutôt rare de nos jours, raison pour laquelle j'ai décidé de publier votre commentaire même si je n'adhère pas à son contenu. Vous me permettrez de ne pas entrer dans une polémique par rapport à votre message et surtout, sachant la provenance du site internet que vous citez. Comme disait Talleyrand, "tout ce qui est excessif est insignifiant". Ce qui m'importe dans mon message, est que où que ce soit, pour quoi que ce soit, et quel qu'en soit l'objectif, toute récupération, transformation, occultation ou révisionnisme de l'histoire est intolérable, en Suisse comme ailleurs. Je m'en tiendrai là et ne souhaite pas alimenter des échanges sulfureux sur mon blog. Avec mes respectueuses salutations.

Écrit par : Bonard | 17/11/2017

" Vous me permettrez de ne pas entrer dans une polémique par rapport à votre message et surtout, sachant la provenance du site internet que vous citez."
je n'ai pas compris si vous faites allusion à Causer ou à l'Express ou aux deux, mais en tout cas votre mépris voilé justifie ma méfiance envers TOUS les médias.

Écrit par : Vita Bruno | 21/11/2017

Réponse à Monsieur Vita Bruno, Merci de m'avoir lu. J'avoue toutefois ne pas saisir le sens de votre propos vu que je ne cite aucun site internet....et je ne fais allusion ni à Causeur, que je ne lis pas, ni à l'Express. Je m'en tiens à ce que j'ai vu et aux images que les télévisions de plusieurs chaines de télévision nous ont montré et à ce que j'ai vu là où je me trouvais au moment des événements que je relate. Quant à votre remarque sur un "mépris voilé", le seul mépris qui m'habite est celui de toute outrance extrémiste d'où qu'elle vienne. Avec mes respectueuses salutations.

Écrit par : Bonard | 21/11/2017

Les commentaires sont fermés.