21/11/2017

En 1927 la commémoration de l'Escalade de 1602 provoque un incident diplomatique à la SDN

Escalade Elzingre.jpg

Depuis l’annexion de Vilnius par la Pologne le 9 octobre 1920, les relations entre les deux pays sont exécrables. Le 5 septembre 1920 déjà, la Pologne saisissait le Conseil de la Société des Nations (SdN) afin de trouver une solution diplomatique au conflit. En 1927, la situation se dégrade encore plus et la Lituanie est quasiment en état de guerre avec la Pologne. Elle saisit la SdN et porte plainte contre la Pologne. A son tour, Varsovie adresse une note diplomatique aux principales puissances membres de la SdN réfutant le 29 novembre 1927, la thèse de l’agression et du complot. Afin d’apaiser les tensions, le maréchal Pilsudski, le père de l'indépendance polonaise décide de se rendre à la mi-décembre à Genève où le différend polono-lituanien fait l’objet des discussions du Conseil de la S.d.N. C’est alors qu’un événement de l’histoire genevoise provoque involontairement un incident diplomatique qui met le feu aux poudres. Le Conseil décide en effet d’ajourner ses travaux en raison de la commémoration de l'Escalade. Il convient de rappeler que la Compagnie de 1602 avait été créée un an auparavant, en 1926, donnant une ampleur nouvelle à la célébration de l'Escalade. Cette décision irrite Pilsudski  au plus haut point. Le maréchal veut quitter Genève et rentrer à Varsovie. Le Conseil de la S.d.N. Fait marche arrière et une séance extraordinaire est convoquée dans l’urgence pour éteindre l’incendie diplomatique causé par l'Escalade. C’est au cours de cette session qu’est élaboré un compromis qui apaise pour un temps la crise entre la Pologne et la Liutanie. Cette décision ne  constituera qu’un répit de courte durée car en 1935, au moment de la mort de Pilsudski, le contentieux entre les deux nations sera toujours aussi aigu.

Claude Bonard

 

10:44 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.