14/06/2018

C'est la faute à Voltaire, c'est la faute à Rousseau !

Voltaire est à l'honneur cette année, notamment dans notre région. A l'occasion du 240e anniversaire de son décès, Gavroche pourrait chanter à belle voix dans les rues de Genève :

"Il est tombé par terre, c'est la faute à Voltaire, 
"Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau,

"Si tu n'es pas notaire, c'est la faute à Voltaire,

"Tu es petit oiseau, c'est la faute à Rousseau ".

Savez-vous que cette chansonnette révolutionnaire a été écrite par un genevois Jean-François Chaponnière qui faisait partie du Caveau genevois, cercle de poètes et de chansonniers qui cherchent à égayer la Genève puritaine ? En 1826, avec James Fazy, Salomon Cougnard, John Petit-Senn et Antoine Gaudy, il fit partie des fondateur du Journal de Genève. « Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau. »

 

Claude BonardGavroche.jpg

10:04 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.