02/08/2018

As-tu vu la casquette, la casquette ? Si tu ne l'as pas vue, tu la verras !

Mais vers où va-t-on bonnes gens !  ... la canicule fait perdre la tête à certaines personnes qui travaillent du chapeau ! En Suède on vole les joyaux de la couronne, à Avenches, on vole une casquette du général Guisan. Probablement des individus qui en avaient ras la couronne ou ras la casquette !  Genève sauve pourtant  l'honneur puisque le Musée Militaire Genevois possède dans ses collections une casquette et une tunique du plus célèbre des Vaudois. En  2006, ces augustes coiffures s'arrachaient  déjà à prix d'or. En effet, deux casquettes de notre cher général Guisan trouvèrent alors  preneur à 168.000 francs !  Bon, vous me direz que c'est nettement moins que pour ce chapeau de Napoléon  acheté  pour 1 Mio .884.000 Euros  en 2014 par un collectionneur sud-coréen !

Ce vol de casquette  à Avenches me rappelle cette chanson que nous apprenions  lorsque j'étais enfant :

As-tu vu la casquette, la casquette
As-tu vu la casquette au père Bugeaud ?
Si tu ne l'as pas vue, tu la verras
La casquette, la casquette
Si tu ne l'as pas vue, tu la verras
La casquette du père Bugeaud !

J'ai appris bien plus tard que Thomas Robert Bugeaud, marquis de La Piconnerie, duc d'Isly et Maréchal de France, excusez du peu !  avait "pacifié" l'Algérie avec des méthodes d'une  odieuse brutalité. « Le but n'est pas de courir après les Arabes, ce qui est fort inutile ; […]. Allez tous les ans leur brûler leurs récoltes […], ou bien exterminez-les jusqu'au dernier. Si ces gredins se retirent dans leurs cavernes, fumez-les à outrance comme des renards. »

Les historiens  de la colonisation ont donné à ces méthodes criminelles  le nom d'enfumades . Même à Paris, on s'indigna une fois l'enfumage  connu de près de mille hommes, femmes et enfants dans les grottes du Dahra à  Ghar El Frachih  le 18 juin 1845. Napoléon Joseph Ney,  fils de l'infortuné  maréchal Ney protesta à la Chambre des pairs. Bugeaud interpellé, assuma la responsabilité des enfumages et de la répression. Décidément,  s'il me faut choisir, casquette contre  casquette, je préfère nettement celle de notre valeureux Général Guisan à celle de l'ignoble Maréchal Bugeaud.20150724_203106 (1).jpg

Claude Bonard

 

 

18:34 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Ah parce que vous aussi Monsieur Bonard aviez remarqué las effets d'un surplus de stimulation solaire conduisant de nombreux cerveaux à complètement dérailler
A l'époque on disait ,ils portent carrément les valises ,ils sont vraiment à côté de leurs pompes / rire
Après vous avoir lu je me sens beaucoup moins seule /rire
Bon dimanche

Écrit par : lovejoie | 04/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.