02/10/2018

Les 75 ans de M. Lech Wałęsa

"la rancune est un glaive oublié, mais qu'on retrouve ; hélas ! la haine est une dette". 
Victor Hugo

M. Lech Wałęsa a reçu  il y a deux jours au cours d'une belle cérémonie un diplôme d'honneur de la part des dirigeants européens à l'occasion de son 75e anniversaire. Tous ont signé ce témoignage de reconnaissance, quelle que soit leur couleur politique, et pour n'en citer que quelques uns, de M. Aléxis Tsipras à Mme Theresa May en passant par M. Antonio Tajani et Mme Angela Merkel, de  M. Pedro Sánchez à M. Leo Varadkar  ou de  M. Emmanuel Macron à Mme Dalia Grybauskaitė et  M. Níkos Anastasiádis ... bref, tous...   sauf deux... à savoir les Premiers ministres de Pologne et de Hongrie. Pourquoi cette double absence ? Il faut savoir qu'en Pologne, les accusations portées contre M. Lech Wałęsa suscitent des débats politiques enflammés depuis plusieurs années. Et comme chacun sait, la Hongrie de M. Victor Orban est actuellement le principal allié  de la Pologne en Europe. Selon les adversaires de M. Lech Wałęsa, l'ancien leader de Solidarność aurait été un agent communiste signant du pseudonyme "Bolek". L'Institut polonais de la mémoire nationale (IPN) a d'ailleurs produit l'an dernier à l'appui de cette thèse des pièces sensées attester que LechWałęsa avait collaboré avec la police politique au début des années 1970. Le titulaire du prix Nobel de la paix de 1983 a réfuté comme on peut bien l'imaginer l’authenticité de ces documents. Plusieurs historiens et personnalités du monde politique, culturel et "syndical canal historique" ont d'ailleurs  mis en doute  l'origine de ces documents et le bien-fondé de ces accusations. Malgré cette polémique qui dure depuis plusieurs années, M. Lech Wałęsa jouit toujours  d'une popularité  qui ne se dément pas dans son pays, hormis dans les milieux actuellement aux affaires et aussi - paradoxalement - au sein de ses adversaires déclarés du puissant syndicat Solidarność tel qu'il existe aujourd'hui et dont le profil est à mille lieues de celui du syndicat dont l'action a ébranlé les fondements du monde communiste dans les années 80. 

Walesa.pngBien loin de cette polémique, je souhaite un superbe  75e anniversaire  à Monsieur Lech  Wałęsa !

Claude Bonard

12:56 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.