21/12/2018

La nuit du 21 au 22 décembre 1602 a porté chance à Genève

 

Comme nous l'indique  le Dictionnaire Historique de la Suisse, Genève attendit l'année 1701 pour adopter le calendrier grégorien. A l'aune de ce nouveau calendrier, la nuit du 21 au 22 décembre est donc la plus longue de l'année. Et suivez mon regard, ce fut celle de l'Escalade de 1602, que l'on célèbre  toujours  à Genève en fonction du calendrier julien, à savoir  la nuit du 11 au 12 décembre. Pour le duc de Savoie, l'attaque a bien été planifiée pour la nuit du 21 au 22 décembre, ses troupes ayant progressé le  21 décembre au soir depuis Etrembières  par la rive droite de l'Arve dont le bruit couvrait la marche. Cette petite armée se dirigea  ensuite sur Genève par Gaillard, les Terreaux, Champel  jusqu'à la Jonction, pour remonter ensuite vers l'actuelle plaine de Plainpalais.

 Pourquoi a-t-on attendu l'année  1701  pour changer de calendrier? tout simplement parce que les Genevois ont alors suivi les exemples de Zurich, Berne, Bâle et Schaffhouse et Neuchâtel qui alignèrent  leur calendrier sur celui des  Etats protestants allemands. Et les Conseils de Genève décidèrent alors de garder pour la célébration de l'Escalade la date de la nuit du 11 au 12 décembre 1602 vu la proximité trop grande de la date du nouveau calendrier avec celle  de Noël.

Ainsi s'écrivit l'histoire !

Claude Bonard

Extrait et source Elzingre Bourguignottes CB.jpghttp://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F12812.php

Illustration d'Edouard Elzingre

11:01 Écrit par Claude Bonard | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.